13, Avenue Lafayette 43600 Ste Sigolène
/
04 71 66 21 78
 

Du 20 au 26 mars

FILMMERCREDI 20JEUDI 21VENDREDI 22SAMEDI 23DIMANCHE 24LUNDI 25MARDI 26
Paroles du Mézenc    17h
+ animation
  
Grace à Dieu 20h30
sourds et malentendants
 21h 20h30 
Sang froid  21h18h   
another day of life    20h30VO 20h30VO
 

Paroles du Mézenc

 

Genre Documentaire
Nationalité français

 
Partez à la rencontre des habitants du Mézenc et du Meygal.

BANDE ANNONCE

 

Grâce à Dieu

 
Date de sortie 20 février 2019 (2h 17 min)
Genre Drame
Nationalités français, belge

Alexandre vit à Lyon avec sa femme et ses enfants. Un jour, il découvre par hasard que le prêtre qui a abusé de lui aux scouts officie toujours auprès d’enfants. Il se lance alors dans un combat, très vite rejoint par François et Emmanuel, également victimes du prêtre, pour « libérer leur parole » sur ce qu’ils ont subi.
Mais les répercussions et conséquences de ces aveux ne laisseront personne indemne.

BANDE ANNONCE

 

sang froid

 
Date de sortie 27 février 2019 (1h 59 min)
Nationalité britannique

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
 
Bienvenue à Kehoe, luxueuse station de ski du Colorado. La police locale n’y est pas franchement très sollicitée jusqu’au jour où le fils d’un conducteur de chasse-neige, Nels Coxman, est assassiné sur ordre de Viking, un baron de la drogue. Armé d’une rage implacable et d’une artillerie lourde, Nels entreprend de démanteler le cartel de Viking. Sa quête de justice va rapidement se transformer en une vengeance sans pitié. Alors que les associés de Viking « disparaissent » les uns après les autres, Nels passe d’un citoyen modèle à un justicier au sang-froid, qui ne laisse rien - ni personne - se mettre en travers de son chemin.

BANDE ANNONCE

 

Another day of life

 
Date de sortie 23 janvier 2019 (1h 25 min)
 
Varsovie, 1975. Ryszard Kapuscinski (43 ans) est un brillant journaliste, chevronné et idéaliste. C’est un fervent défenseur des causes perdues et des révolutions. À l’agence de presse polonaise, il convainc ses supérieurs de l’envoyer en Angola. Le pays bascule dans une guerre civile sanglante à l’aube de son indépendance. Kapuscinski s’embarque alors dans un voyage suicidaire au cœur du conflit. Il assiste une fois de plus à la dure réalité de la guerre et se découvre un sentiment d’impuissance. L’Angola le changera à jamais : parti journaliste de Pologne, il en revient écrivain.

BANDE ANNONCE